"Ils ne se doutèrent de rien."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Ils ne se doutèrent de rien."

Message par Admin le Mar 7 Mar - 19:17

Nous ne savons pas à quel moment notre
Seigneur paraîtra. Mais il nous dit très
clairement que nous devons être prêts à
tout moment. Un appel.
Dans Son discours sur le Mont des
Oliviers, Jésus préparait Ses dis￾ciples à un événement qui se pro￾duira à la fin des temps. Il enlèvera en un
instant de la terre les Siens qui attendent
Sa venue. D’abord, tous les morts res￾susciteront de leurs tombes. Ensuite, les
vivants se joindront à eux et seront unis à
Jésus dans les airs, enlevés ensuite par Lui
au ciel afin d’être avec Lui pour toujours.
«Quant au jour et à l’heure où cela se pro￾duira, personne ne les connaît, ni les anges
du ciel, ni même le Fils; personne, sauf le
Père, et lui seul» (Mt. 24,36).
Ce sera un temps semblable à l’époque
du déluge: «Lors de la venue du Fils de
l’homme, les choses se passeront comme
au temps de Noé; en effet, à l’époque qui
précéda le déluge, les gens étaient occu￾pés à manger et à boire, à se marier et à
marier leurs enfants, jusqu’au jour où Noé
entra dans le bateau. Ils ne se doutèrent de
rien, jusqu’à ce que vienne le déluge qui
les emporta tous. Ce sera la même chose
lorsque le Fils de l’homme viendra» (Mt.
24,37–39).
«Ils ne se doutèrent de rien!» A notre
époque, les choses se passent de la même
manière. «Ce sera la même chose lorsque
le Fils de l’homme viendra».
«Alors deux ouvriers travailleront côte
à côte dans un champ: l’un sera emmené,
l’autre laissé. Deux femmes seront en train
de tourner la pierre de meule: l’une sera
emmenée, l’autre laissée. Tenez-vous donc
en éveil, puisque vous ignorez quel jour
votre Seigneur viendra. Vous le savez bien:
si le maître de maison savait à quelle heure
de la nuit le voleur doit venir, il resterait
éveillé pour ne pas le laisser pénétrer dans
sa maison. Pour cette même raison, vous
aussi, tenez-vous prêts, car c’est à un mo￾ment que vous n’auriez pas imaginé que le
Fils de l’homme viendra» (Mt. 24,40–44).
Dans beaucoup d’assemblées chré-
tiennes, l’enlèvement n’est pas un sujet
dont on parle, bien que les signes du temps
disent que le temps est très proche. Quand
on aborde le sujet avec quelqu’un, on
s’entend vite répliquer que l’on a déjà dit
cela il y a vingt ans. Il en est de beaucoup
de croyants comme ce que Pierre a écrit:
«Sachez tout d’abord que, dans les der￾niers jours, des moqueurs viendront, qui
vivront au gré de leurs propres désirs. Ils
tourneront votre foi en ridicule en disant:
«Eh bien, il a promis de venir, mais c’est
pour quand? Nos ancêtres sont morts et
depuis que le monde est monde, rien n’a
changé!» (2 Pi. 3,3–4).
C’est ainsi que bien des assemblées
vivent un christianisme orienté au monde,
en ignorant l’avertissement de Jésus:
«Quand ces événements commenceront
à se produire, levez la tête et prenez
courage, car alors votre délivrance sera
proche» (Lu.21,28).
Imaginons ceci: un dimanche matin
dans une assemblée chrétienne. Comme
chaque dimanche, des voitures affluent de
toutes les directions à cet endroit avec le
but d’entendre la Parole de Dieu, de louer
Dieu avec les frères et soeurs dans la foi
et d’avoir une communion fraternelle en￾semble. Les uns après les autres, les gens
arrivent au terme de leur trajet pour par￾ticiper au culte. Comme aujourd’hui. On
se salue, même ceux dont on ne connaît
pas (encore) le nom. Dès avant le culte, on
échange, on partage, et cela se poursuivra
après le culte, parfois autour d’un thé ou
d’un café. Dans ces moments, on voit bien
les souffrances ou les fardeaux que l’un
ou l’autre a à porter. On peut alors vivre
concrètement ce qui est écrit: «Que l’un
porte le fardeau de l’autre.» C’est aussi le
moment d’expérimenter la richesse qu’il
y a à mieux se connaître et à nouer de
nouveaux contacts. Petit à petit les conver￾sations cessent à mesure que le premier
cantique égrène ses notes. – Tout comme
d’habitude? – Vraiment? On chante de tout
coeur le dernier cantique avant la prédi￾cation, comme d’habitude. Et … alors …!
– les voix se taisent subitement … l’orgue
cesse de jouer, ceux qui chantaient encore
un instant avant, regardent, blêmissent …
toutes les places qui étaient encore occu￾pées il y a un instant, sont vides – l’orga￾niste a disparu aussi. Ceux qui sont encore
présents attendent en vain, personne ne
monte à la chaire. – Où est le responsable
de l’introduction ? Où est le prédicateur
qui devait apporter le message?
«L’un sera emmené, l’autre laissé.» Se
pose alors une question importante: ma
conversion était-elle sérieuse? Suis-je réel￾lement né de nouveau ? L’événement que
nous venons de décrire n’a pas encore eu
lieu. Mais le temps qui nous en sépare
se raccourcit rapidement. Lors de notre
conversion, avons-nous crucifié notre vieil
homme, la chair avec toutes ses convoi￾tises (Ga. 5,24) et pouvons-nous dire avec
Paul: «Car c’est par la Loi que je suis mort
au régime de la Loi afin de vivre pour Dieu.
En effet, j’ai été crucifié avec le Christ. Ce
n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui
vit en moi. Ma vie en tant qu’homme, je la
vis maintenant dans la foi au Fils de Dieu
qui, par amour pour moi, s’est livré à la
mort à ma place» (Ga. 2,19–20)?
Celui seul qui est mort avec Christ reçoit
le Saint-Esprit (Ro. 6). Avons-nous crucifié
l’amour du monde, du péché? «N’aimez
point le monde ni les choses qui sont dans
le monde. Si quelqu’un aime le monde,
l’amour du Père n’est point en lui» (1 Jn.
2,15; cf. v. 16–17). La vie avec Jésus, ce
n’est pas une vie dans la loi, mais il s’agit
d’un nouvel état d’esprit que le Saint-Esprit
instaure en nous (Ga. 2,17–20; 6,14–15;
Tit 2,11–15; Phi. 3,17–19). Paul a écrit
jadis: «Car Démas m’a abandonné, par
amour pour le siècle présent et il est parti
pour Thessalonique» (2 Ti. 4,10). Que
Dieu nous préserve de voir notre nom écrit
à la place de celui de Démas. Sommes-nous
prêts?

Admin
Admin

Messages : 3
Date d'inscription : 07/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://christ-notre-force.africamotion.net

Revenir en haut Aller en bas

Le Salut

Message par Admin le Mar 7 Mar - 19:26

Les prophéties, la prospérité, le "tombe tombe" et sont devenus le mot de passe de plusieurs supposés "hommes de Dieu" Mais es-tu sûr de ton salut ? Es-tu prêt pour l'éternité ?
Cet espace peut t'aider à poser des questions, donner ton avis sur tous les thèmes chrétiens tout en restant courtois et matur.

Admin
Admin

Messages : 3
Date d'inscription : 07/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://christ-notre-force.africamotion.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum